Volume 32, no 3, juin 2017Version PDF Icone

L’AMECQdote, juin 2017

 

LE MOT DU DG : Un 36e congrès axé sur l’organisation

Yvan Noé Girouard

Les 28, 29 et 30 avril dernier avait lieu, à Orford, le 36e congrès annuel de l’AMECQ tenu sous le thème « On s’organise ». Plus de 120 participants provenant de 45 journaux communautaires ont participé à l’événement. Ces délégués sont principalement venus pour suivre des ateliers portant sur le recrutement des bénévoles, la gouvernance d’un conseil d’administration, le sociofinancement ainsi que la recherche journalistique. C’est un congrès qui s’est déroulé somme toute dans la bonne humeur et qui aura permis des échanges fructueux entre les délégués.

 

Ateliers et conférences

Outre les ateliers de formation prévus au programme, le congrès aura offert des conférences d’ouverture de la part de Mlle Lumina Bélisle, un personnage historique né en 1867 venu expliquer la différence entre « l’Estrie » et les « Cantons de l’Est » et de la part de Jean Thibault, président de CPS Médias, venu expliquer le fonctionnement de la publicité Web et de la possibilité, pour les médias communautaires, de s’unir avec d’autres regroupements afin d’offrir aux éventuels annonceurs une plus grande visibilité.

N’oublions pas non plus de mentionner les miniconférences de clôtures du dimanche matin, maintenant devenues une tradition à l’AMECQ. Cette année, ces miniconférences portaient sur l’organisation d’un journal communautaire. Des représentants de quatre journaux sont ainsi venus s’entretenir avec les délégués, parfois avec humour, à propos du fonctionnement de leurs journaux.  Les représentants présents étaient Michel Bois du Sentier de Saint-Hippolyte; Diane Dufour et Claire Chouinard de Tam Tam de Matapédia et les Plateaux; Joël Deschênes de L’Écho de Cantley; et Denys Claveau de La Vie d’ici de Shipshaw. Notons que ces conférences se sont déroulées sous l’œil intéressé du ministre de la Culture et des Communications du Québec, monsieur Luc Fortin.

 

Visite du ministre Luc Fortin

Monsieur Fortin a par la suite pris la parole pour clore le congrès. Le ministre a fait part aux délégués de son opinion selon laquelle les journaux communautaires jouent un rôle fondamental dans la transmission de la démocratie. Le ministre a, en quelque sorte, fait son mea culpa en affirmant que le gouvernement n’a pas atteint la cible des 4 % de la publicité gouvernementale dont devraient bénéficier les journaux de l’AMECQ : « Le ministère de la Culture et des Communications doit donner l’exemple. Je vais talonner mes collègues pour les sensibiliser. »

Le ministre a également confirmé ce qui avait été annoncé dans le récent budget du gouvernement du Québec, soit une aide de 24 M $ pour les médias (privés et communautaires). « Il s’agit de projets de transition pour le passage au numérique. Il va y avoir des sommes supplémentaires pour les journaux communautaires », a dit le ministre sans toutefois préciser la forme que prendrait cette aide. « Il faut d’abord en établir les paramètres », a-t-il pris soin de préciser. Accueilli en véritable rock star, le ministre s’est prêté à une séance de photos tout en prenant le temps de s’entretenir avec les délégués.

 

Changement de garde

Enfin, mentionnons que ce congrès aura permis le changement de garde à l’AMECQ. Monsieur François Beaudreau, de L’Annonceur de Pierreville, succède ainsi à Kristina Jensen à la présidence de l’AMECQ. Cette dernière aura donc accompli avec brio ses deux mandats a eu droit à une ovation debout lors du banquet de Remise des prix de l’AMECQ. À propos, vous êtes invités à prendre connaissance des récipiendaires des prix et à lire les articles gagnants dans l’Édition des prix de l’AMECQ 2017.

Un journal proactif

Amina Chaffaï, Le Stéphanois, Saint-Étienne-des-Grès, avril 2017 J’arrive à peine de l’assemblée générale annuelle du journal Le Stéphanois, avec un mélange d’émotions : enthousiasme et fébrilité. Malgré la tempête qui… Lire la suite »

La Boyer, 30 ans de publication !

Jean-Pierre Lamonde, Au fil de La Boyer, Saint-Charles-de-Bellechasse, mars 2017 Le 1er février 1987, non seulement Saint-Charles avait 235 ans, mais paraissait le premier numéro du volume 1 d’un journal… Lire la suite »

La passation des pouvoirs

Ana Jankovic La tenue de l’assemblée générale en début de congrès aura permis à la présidente sortante, Kristina Jensen de passer le flambeau au nouveau président élu par acclamation, François… Lire la suite »