Catégorie : Opinion

2020, une année à oublier

Joël Deschênes, L’Écho de Cantley, décembre 2020 Dans  quelques  semaines,  cette  année  maudite  fera partie de l’Histoire et peut-être pourrons-nous enfin revoir le soleil (du Sud). L’année 2021 représente  l’espoir,  mais  aussi  le  changement  et  un  certain  retour  à  une  vie  plus  plaisante.  Ça  arrivera,  mais  seulement  à  deux  conditions.  Tout  d’abord  que  la  pandémie … Lire la suite »

La route des Sauvages, un lieu dépassé?

Rémy Bourdillon, Le Mouton Noir, Rimouski, novembre-décembre2020 Début octobre, alors que le Québec s’indignait de la mort tragique de Joyce Echaquan à l’hôpital de Joliette, quelqu’un est allé rebaptiser la route des Sauvages à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup : une affichette manuscrite, sur laquelle on peut lire « Route des Premiers Peuples », a été apposée sur l’écriteau… Lire la suite »

Les anges gardiens déchus

Danielle Leclerc, Le Reflet du canton de Lingwick, novembre 2020 Avez-vous eu vent des négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public? En conférence de presse, le mardi 20 octobre, M. François Legault, chef du parti au pouvoir de la CAQ (Coalition avenir Québec), a déclaré qu’il reconnaissait que les employés du réseau… Lire la suite »

Les reniements du conseil municipal

Sylvain Vigier, Entrée libre, Sherbrooke, octobre 2020 Lorsqu’il s’agit de faire des promesses sur les enjeux de l’environnement et de signer une « déclaration d’urgence climatique », le conseil municipal et son maire en tête sont tout sourire pour jurer la larme à l’œil que « l’environnement, c’est important ». Une fois la séquence émotion… Lire la suite »

La tête dans le sable

Michael-Henri Lambert, La Vie d’ici, Shipshaw, octobre 2020 Les bleuets ça n’existent pas, ça n’a jamais existé! Les producteurs qui cultivent ces prétendus « bleuets » travaillent en réalité pour un groupe secret international de multimilliardaires satanistes dirigé par Bill Gates. D’ailleurs Bill Gates était auparavant un cultivateur de bleuets, c’est eux qui l’ont mis… Lire la suite »

Des citoyens égoïstes

Vincent Di Candido, Échos Montréal, octobre 2020 Des  petits  groupes  de  récalcitrants  se  croient  autorisés  à  défier  toutes  ordonnances   et   recommandations   incitant  fortement  le  port  du  masque  et  la  distanciation. Chacun trouve sa raison pour justifier son manque de civisme et de solidarité envers les plus faibles de la société, les personnes du 3e âge,… Lire la suite »

Économie de la surveillance

Ariane Ouellet, L’indice bohémien, Abitibi-Témiscamingue, octobre 2020 Encore une fois, la relance économique du pays est au cœur de l’actualité. Étrangement, ce n’est pas en Abitibi-Témiscamingue qu’on sent le plus cette vague d’incertitude qui déferle sur le reste du pays depuis des mois. Les mines roulent full pine, et paradoxalement, les banques alimentaires de la… Lire la suite »

Pandémie COVID-19 : Le centre-ville de Montréal souffre

Mercedes Domingue, Échos Montréal, octobre 2020 Les    dernières    statistiques    concernant  l’achalandage  au  centre-ville  démontrent   malheureusement   que   ce   secteur   névralgique   de   la   métropole   continue  à  être  délaissé,  alors  que  ce  ne  sont  plus  que  quelque  50  000  personnes  qui  s’y  rendent  quotidiennement,  comparativement  à  une  moyenne  de  600  000  de  fréquentations  journalières,  travailleurs et visiteurs, avant… Lire la suite »

Oui au tramway…Pour combattre le fléau automobile

François Provençal Doyle, Droit de parole, Québec, septembre-octobre 2020 On entend souvent dire que le projet de tramway coûte trop cher. Il y a du vrai dans cette affirmation mais tout dépend  par  quel  angle  on  l’aborde.  Par  exemple,  son  tracé  va  beaucoup  trop  loin  du  côté  ouest.  Se  rendre  à  quinze  kilomètres  du  centre-ville … Lire la suite »

Des leçons pour tout le monde !

Gilles Gagné, Graffici, Gaspésie, septembre 2020 Au cours des derniers mois, les Gaspésiens ont assisté à plusieurs épisodes de pollution de leurs plages alors que des visiteurs en manque d’hébergement les ont assaillies, les laissant parfois dans un état pitoyable. Ordures, concentration incontrôlée de gens dans des milieux fragiles, excréments humains et animaux, feux allumés… Lire la suite »