Catégorie : Entrevue

Marie Stabler, coordonnatrice de la Maison du Monde

Éloi Fournier, Journaldesvoisins.com, Ahuntsic-Cartierville, septembre 2020 Passionnée par l’humain et fascinée par le parcours des gens, Marie Stabler est devenue responsable de la Maison du Monde, l’an dernier. Située dans le quartier Saint-Simon du district Saint-Sulpice, la Maison du Monde avait besoin d’une nouvelle énergie et Mme Stabler est déterminée à faire revivre cet organisme…. Lire la suite »

Oscar Forcier

Daniel Rancourt, Le Félix, Saint-Félix-de-Kingsey, août 2020 Oscar Forcier est né à Saint-Félix-de-Kingsey sur une terre agricole de 180 arpents près du chemin des Domaines. « Nous avions des vaches à lait, des veaux, des chevaux pour les labours l’été et pour “ rouler ” les chemins l’hiver, et avec de grands jardins : chaque… Lire la suite »

Nicole Mongrain à travers le monde pour le Canada

Réjean Martin, Le Bulletin des Chenaux, Sainte-Geneviève-de-Batiscan Elle est originaire de Saint-Stanislas mais elle est maintenant établie à Saint-Tite. Elle est venue s’y installer en 2016, mettant fin à sa carrière dans le monde diplomatique. Nicole Mongrain raconte que c’est en répondant simplement à une offre du ministère des Affaires étrangères du Canada que sa… Lire la suite »

L’audace de la jeunesse doublée d’un talent fou!

Anne-Marie Parent, Journaldesvoisins.com, Ahuntsic-Cartierville, septembre 2020 J’ai rendez-vous dans le secteur d’Ahuntsic-Cartierville que je connais le moins, au District Central. Marie-Chloé Duval m’attend dans son atelier de la rue Louvain Ouest, au bout d’un corridor d’un immeuble quelque peu défraîchi, un ancien entrepôt ou manufacture du quartier de la mode. La jeune artiste a eu… Lire la suite »

Nomadisme jusqu’à Fermont

Éric Cyr, Le Trait d’union du Nord, Fermont, le 24 août 2020 Originaire du Saguenay, Guy Simard a sillonné les routes du Québec et du Nouveau-Brunswick durant de nombreuses années dans le cadre de son travail de vendeur itinérant. Après avoir beaucoup voyagé et parcouru de vastes et magnifiques territoires, c’est Fermont qu’il a choisi… Lire la suite »

Une aventure mère-fils

Jacinthe Laliberté, Le Journal des citoyens, Prévost, août 2020 Des plants de tomates dans les plates-bandes, des courgettes dans une pente, une fraisière le long de la forêt, créer un environnement en priorisant sa biodiversité, telle fut l’expérience menée par deux résidents de Sainte-Anne-des-Lacs.   Des raisons plus que légitimes La pandémie ne fut pas… Lire la suite »

Fabrice Vil, une voix qui résonne partout au Québec

Samuel Larochelle, Échos Montréal, août 2020 Depuis la résurgence du mouvement Black Lives Matter, la voix de Fabrice Vil résonne sur d’innombrables tribunes à travers le Québec. Son objectif : apporter une approche pédagogique et phi-losophique pour contrer le racisme systémique. Reconnu  depuis  des  années  pour  ses  prises  de  position  dans  différents  médias  sur  l’égalité … Lire la suite »

Entrevue avec Julie Anne Tremblay, directrice du Musée des Abénakis

Émilie Poirier, L’annonceur, Pierreville, le 23 juillet 2020 Nous nous sommes entretenus avec Julie Anne Tremblay, la toute nouvelle directrice du Musée des Abénakis, situé à Odanak. Ce dernier est d’ailleurs réouvert depuis le 13 juillet, et est fin prêt à recevoir les visiteurs. Ayant une solide expérience en muséologie, en muséologie autochtone et en… Lire la suite »

Cultiver la gratitude

Lila Dussault, GRAFFICI, Gaspésie, juillet 2020 Pour Kim Poirier, résidente de Chandler et enseignante au primaire, la crise de la COVID-19 est une occasion pour les Gaspésiens de se souvenir de leur identité chaleureuse et surtout, de privilégier la gratitude plutôt que la peur, dans les choix de l’après-pandémie. « Souvent, les gens attendent d’avoir… Lire la suite »

Diane Seguin : Encore et toujours passionnée de cuisine fraîcheur !

Jocelyne Aird-Bélanger, Ski-se-Dit, Val-David, juillet  2020 Diane Seguin est native de l’Abitibi, où elle a vécu une enfance heureuse avec sa famille. Ses parents priorisaient les études pour leurs deux filles. Diane a terminé son cours classique à Rouyn avant de poursuivre des études universitaires à Montréal. Elle a définitivement quitté l’Abitibi à 18 ans… Lire la suite »